Résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité

La résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies (RCSNU) est un cadre juridique international historique qui traite du rôle central que les femmes jouent et devraient jouer dans la gestion des conflits, la résolution des conflits et la paix durable.

Télécharger la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies 1325 (en français) ici

______________________________________________________________

Outil d’évaluation 1325 de l’OTAN

L’outil d’évaluation 1325 de l’OTAN est un outil de formation qui s’intéresse aux meilleures façons de renforcer la mise en œuvre de la résolution 1325 des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité, et de tirer des leçons de l’expérience des autres. La mise en contexte des résultats des indicateurs est déterminante à cet égard : elle aide les décideurs à trouver les manques à gagner dans les plans d’action nationaux et permet d’abolir les programmes redondants ou inefficaces qui entraînent des coûts inutiles. De plus, pour les pays membres et partenaires de l’OTAN, l’outil d’évaluation 1325 facilite la normalisation de la formation, du suivi de la mise en œuvre et de l’évaluation de la RCSUN 1325 dans un contexte d’opérations et de missions conduites par l’OTAN.

Cet outil a bénéficié d’une subvention du programme OTAN pour la science au service de la paix et de la sécurité (SPS) et il est géré par Femmes en sécurité internationale (FESI) et le Belgrade Centre for Security Policy (BCSP). Dans le cadre de ce projet, trois colloques ont été organisés pour rassembler les universitaires, les décideurs et les spécialistes des administrations civiles et militaires. Le premier colloque a eu lieu à Belgrade en mai 2014. Ce rassemblement a été l’occasion de recueillir des renseignements généraux et de partager les meilleures pratiques et les leçons apprises par rapport à la mise en œuvre de la RCSUN 1325 au sein des pays membres et partenaires de l’OTAN. Le deuxième colloque a eu lieu en septembre 2014 à Washington. Il a porté sur la comparaison des indicateurs et mécanismes d’évaluation existants, en s’intéressant particulièrement au développement de la méthodologie de l’outil d’évaluation. Lors du troisième colloque qui a eu lieu en 2015, à Bruxelles, l’outil d’évaluation 1325 de l’OTAN a été présenté au grand public.

Lire le rapport final sur l’outil d’évaluation 1325.

Pour en savoir plus sur le projet d’outil d’évaluation et consulter les outils d’évaluation nationaux, cliquez ici

______________________________________________________________

Le 8 mars marque la Journée internationale des femmes dans le monde entier. Cette journée souligne la réussite des femmes dans les domaines sociaux, économiques, culturels et politiques. La Journée internationale des femmes est née du mouvement ouvrier qui s’est déployé au tournant du vingtième siècle en Amérique du Nord et en Europe. C’est le 8 mars 1975, pendant l’Année internationale de la femme, que les Nations Unies ont souligné la première Journée internationale des femmes.

Or, les progrès ont ralenti dans plusieurs coins du monde, d’où la nécessité d’une action mondiale concertée pour accélérer l’atteinte de l’égalité des sexes. En 2016, des dirigeants du monde entier se sont engagés à devenir des défenseurs de l’égalité des sexes – pas seulement le 8 mars, mais chaque jour de l’année. Différents groupes et individus se sont également engagés à offrir leur soutien.

Cliquez ici pour voir les renseignements de l’ONU sur la Journée internationale des femmes.

La campagne de la Journée internationale des femmes vise à ce que les célébrations et les événements qui ont lieu partout dans le monde partagent les mêmes thèmes annuels.

Chaque année, dans le cadre de cette journée, FESI-Canada commandite des événements aux quatre coins du pays. Pour tout savoir, surveillez notre page Événements.

__________________________________________________________________________________

Un peu d’histoire

En 2011, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la résolution 66/170 qui décrète le 11 octobre comme étant la Journée internationale de la fille et reconnaît les droits des filles et les défis uniques auxquels elles font face dans le monde.

Cette journée sert à mettre en évidence, à étudier et à adopter des mesures concertées pour promouvoir l’égalité des droits et des chances pour les filles du monde entier. La discrimination fondée sur le sexe est l’une des formes de discrimination dont les enfants souffrent le plus.

Il est important que les garçons et les hommes s’investissent dans la création de sociétés égalitaires. La Convention relative aux droits de l’enfant et la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes sont les piliers fondamentaux du mandat et de la mission de l’UNICEF.

Les Nations Unies ont exhorté les acteurs internationaux (gouvernements, organismes des NU, société civile, institutions publiques et secteur privé) à réaffirmer leur engagement à mettre fin à la violence contre les adolescentes et à promouvoir leur autonomisation, par différents moyens :

  • Donner aux adolescentes des compétences, les aider à bâtir leur confiance en elles et leur offrir des perspectives de vie prometteuses
  • Rendre les infrastructures, les services et la technologie accessibles aux filles, les adapter pour répondre à leurs besoins opérationnels, de sécurité et de connectivité
  • Favoriser l’engagement dans la vie civique, économique et politique
  • Poursuivre la lutte contre la violence faite aux filles et aux femmes et prôner son intolérance dans les sphères publique et privée

Pour en savoir plus : http://dayofthegirl.org/

_____________________________________________________________________________

Violence sexiste

Joignez-vous à nous pour la campagne 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe. FESI-Canada dirige les activités nationales de cette campagne internationale.