Jour 1

En collaboration avec son comité directeur, Femmes en sécurité internationale Canada était heureuse de s’associer à la campagne 16 jours d’activisme pour le lancement de la campagne canadienne, qui a eu lieu à Ottawa. Pour souligner le problème de la violence faite aux femmes, l’événement s’est déroulé dans les locaux de The Well – La Source, un centre d’hébergement où les femmes réfugiées, maltraitées et sans foyer peuvent trouver de l’aide, du réconfort et un bon repas chaud.

L’après-midi a commencé par un mot de bienvenue de Kim Dubé, suivi de discours prononcés par Urooj Mian, directrice générale de FESI-Canada, Nadia Williamson du HCR au Canada et Sunny Marriner du Ottawa Rape Crisis Centre, puis d’une allocution de la ministre de la Condition féminine, l’honorable Patricia Hajdu. L’après-midi s’est poursuivi avec une lecture de poésie par Vanessa Ess, Lee-Ann Mudaly et Yamikani Msosa, avant de se conclure par une émouvante manifestation silencieuse à la chandelle marquant le début de la campagne canadienne.

Plus de 80 représentants de partenaires de la campagne et des gouvernements, de fournisseurs de service, de victimes de violence et d’activistes s’étaient réunis pour l’occasion, tous vêtus de mauve. Dans l’ensemble, et grâce à l’aide exceptionnelle de nos bénévoles, l’événement fut un succès.

Pour consulter le programme, cliquer ici.

Pour lire le discours de la directrice générale, cliquer ici.

Nous remercions spécialement :

Tandoori Fusion pour la fabuleuse réception

Sophimage Photographie

The Well – La Source, pour son accueil.

Jour 2

Gala « Roses et chandelles » – Immigrant Women Services Ottawa (IWSO)

Le deuxième jour, plus de 200 fournisseurs de service, membres de la communauté et politiciens se sont rassemblés dans le cadre de la collecte de fonds annuelle d’IWSO soulignant la campagne 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe, ainsi que le travail effectué par l’organisme en 2015. Les fonds ont été amassés en vue de fournir des services aux femmes immigrées et à leurs enfants victimes de violence. Des discours ont été prononcés, notamment par Kim Rudd, députée de Northumberland-Peterborough-Sud, qui a lu le mot de bienvenue envoyé par Sophie Grégoire, et la présidente d’honneur était Rima Aristocrat, présidente et chef de la direction du Willis College. La contribution exceptionnelle d’organismes communautaires et de leurs membres dans la région d’Ottawa a également été soulignée. Voici les lauréats : Aide juridique Ontario, la Société de logement communautaire d’Ottawa, les membres de l’organisme Resettlement Resource Service Volunteers, ainsi que Claire Tremblay, Connie Tang, Odette Rwigamba et Hodan Egale du Somali Canadian Youth Centre. Le groupe The Star Tools a très bien assuré l’animation de la soirée en faisant danser les gens, et un encan silencieux fantastique a eu lieu, où il y en avait pour tous les goûts. Un événement à ne pas manquer l’an prochain!

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10153365373827746.1073741868.20168897745&type=3

Jour 3

Si vous avez manqué le passage de la directrice générale de FESI-Canada et de la seule et unique Roua Alijed à la radio pour la promotion de la campagne 16 jours d’activisme, vous pourrez vous reprendre grâce au lien ci-dessous. On y entend Roua réciter en direct Primary Colours, le poème de la campagne 2015. L’écoute en vaut la peine! Cliquez sur le lien ci-dessous, puis sur le bouton LECTURE. Rendez-vous jusqu’à la quarantième minute. http://cod.ckcufm.com/programs/158/24806.html

Explorer les liens entre les inégalités économiques et l’autonomisation des femmes

Lien vers le balado >http://bit.ly/1PRmv68

https://soundcloud.com/san-ottawa/economics-and-domestic

https://soundcloud.com/san-ottawa

Jour 4

Pleine conscience pour guérir les traumatismes

Webinaire : « Mindfulness for Sexual Violence Trauma Healing »

Le 28 novembre, Danya Daccash, thérapeute féministe prônant la pleine conscience, a tenu un webinaire intitulé « Mindfulness for Sexual Violence Trauma Healing » auquel 130 personnes ont assisté. Dans ce webinaire, elle préconise le recours à la pleine conscience comme méthode de guérison profonde et explique les séquelles des traumatismes sur le cerveau. Elle conclut en donnant une leçon de danse du ventre, un bon moyen de pratiquer la pleine conscience. Vous avez manqué ce webinaire? Vous pouvez vous l’écouter jusqu’au 10 décembre, dernier jour de la campagne. Pour l’écouter : http://www.telecounsellingforwomen.com/mindfulness-for-trauma-healing

La REPRISE DU WEBINAIRE « Mindfulness for Sexual Violence Trauma Healing » sera accessible jusqu’à la fin de la campagne 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe (soit jusqu’au 10 décembre).

https://youtu.be/F_UxgLwcmEM

Jour 7

Dîner du Centre for International and Defense Policy de l’Université Queen’s

Le 1er décembre, soit le septième jour de la campagne 16 jours d’activisme, une table ronde fut organisée par le Centre for International and Defense Policy (CIDP) et par la International Affairs Association (QIAA) de l’Université Queen's à Kingston. Réunissant plus de 18 participants, dont des chercheurs de la défense invités, des militaires – notamment le lieutenant-colonel Jan van der Felsen, le colonel Marcus Acosta et le lieutenant-colonel Alain Carrier – ainsi que des étudiants en sciences politiques et en développement mondial, la conversation a surtout porté sur deux sujets : comment la violence et l’augmentation du militarisme ont changé l’accès à l’éducation dans les pays récemment touchés par des conflits armés, et la place des femmes dans les négociations de paix, le renforcement de la paix, la diplomatie et les postes décisionnels, et le lien avec l’accès sécuritaire à l’éducation dans les zones militarisées.

Après la présentation de Stéfanie von Hlatky, Ph. D. (présidente du conseil d’administration de FESI-Canada et directrice du CIDP) sur l’intégration des questions d’égalité entre les sexes dans les forces armées, les participants ont été divisés en trois groupes. Chaque groupe disposait de 10 à 15 minutes pour discuter d’une série de questions qui circulaient dans la salle. Les sujets allaient de l’accès à l’éducation en zone militarisée à la représentation des femmes dans les bourses d’études attribuées en sécurité internationale, en passant par les positions politiques. Le large éventail de questions a su garder tout le monde sur le qui-vive, obligeant les participants à réfléchir à la proportion des sexes dans leur milieu scolaire, les ministères de leur gouvernement et le monde entier.

Jour 13

#WearPurpleDay : Le treizième jour de la campagne, les Canadiens étaient invités à publier sur Twitter une photo d’eux-mêmes vêtus de mauve en appui à la lutte contre la violence faite aux femmes. Voici quelques photos sélectionnées pour vous. Félicitations et merci, Canada!

Dîner-conférence : A Woman’s Journey Through Prostitution
Lundi 7 décembre 2015 De 11 h 30 à 13 h 30
Auditorium de la bibliothèque Stanley A. Milner, Edmonton (Alberta)

Le treizième jour de la campagne 16 jours d’activisme, le Sexual Exploitation Working Group, un groupe de travail d’Edmonton chargé de la prévention de l’exploitation sexuelle, a invité Rachel Moran (de Dublin, en Irlande) pour une conférence publique suivie d’une discussion. Rachel a parlé de son vécu, qu’elle raconte dans son livre intitulé Paid For : My Journey Through Prostitution et du travail qu’elle fait dans son pays pour changer les lois et les politiques sur la prostitution et les droits de la personne. Rachel a eu une discussion intéressante avec environ 150 Edmontoniens sur le discours entourant la prostitution et les défis particuliers touchant les femmes autochtones au Canada.